Chronique d’une transhumance
Je suis d'
Chronique d’une transhumance
Chronique d’une transhumance

Chronique d’une transhumance

Ici, la nature rayonne de plénitude, il y souffle un vent de liberté. De Ballaigues à la vallée de joux… L’esprit nomade en héritage, la famille de Guillaume Poncet transhume chaque printemps jusqu’à l’alpage de la Duchatte. Avec les cinq autres familles du domaine et en compagnie de nombreux amis, une marche de 30 kilomètres très animée se prépare. Les préparatifs se terminent, la frénésie grandit… il est temps de se mettre en route !


La mémoire du temps

La transhumance est une respiration ininterrompue qui remonte au plus profond des temps. Toute l’énergie contenue au cours de la saison hivernale se libère dans une marche vers de nouvelles terres. Une force que rien n’arrête. Après cinq heures de marche, la montée à l’alpage se termine dans la joie les étoiles brillent déjà… une nouvelle saison commence ! Et pour découvrir toutes les saveurs de l’alpage, dégustez plutôt une tomme fraîche sortie directement des caves de la Duchatte !

ça c'est passé
L’équipe
Berger, un sport !
Inauguration TriPôle